Ces normes ISO préparent les avions à un décollage novateur

Les nouvelles technologies d'automatisation, comme les robots ou l'intelligence artificielle, sont actuellement en plein essor dans de nombreux secteurs industriels. Différentes normes jouent un rôle clé pour ouvrir la voie (ou mieux : la piste d’envol) à ces innovations dans le secteur de l'aviation. Tour d'horizon.

Les constructeurs aéronautiques sont confrontés à un certain nombre de défis pertinents du point de vue sociétal, tous plus importants les uns que les autres. Par exemple, les nouveaux avions doivent être plus sûrs, plus rapides et plus légers, consommer moins de carburant et réduire considérablement leur empreinte écologique. Pour donner le jour à de tels bijoux d'innovation, les constructeurs doivent disposer de processus de production rentables, rapides et flexibles. Ils cherchent leur salut dans toute une série de technologies d'automatisation. Nous songeons notamment ici à la robotique, au cloud computing, à l'intelligence artificielle (machine learning) et à l'internet des objets.

Une automatisation indispensable

« L'aviation a impérativement besoin de l'automatisation », explique Ben Morgan, qui dirige l’Integrated Manufacturing Group du Advanced Manufacturing Research Centre à l'Université de Sheffield, au Royaume-Uni. « Un exemple : les différentes parties d'un avion sont maintenues ensemble par des milliers de trous percés un par un dans l'appareil. Il s'agit d'une tâche qui requiert énormément de temps et exige une précision extrême. Les systèmes automatisés offrent ici une solution parce qu'ils atteignent un niveau de précision nettement supérieur et ne se fatiguent jamais. Même si le contrôle de systèmes avancés de ce type nécessite également l'expertise humaine nécessaire. »

Les normes en tant qu'ancrage

« Être constamment à la pointe des derniers développements technologiques dans le monde de l'automatisation relève de l'exploit », déclare Kenny Swope, Senior Manager Business Capability Integration chez Boeing et président de l'ISO/TC 184. Ce comité technique se concentre sur le développement de normes pour les systèmes d'automatisation et d'intégration. « Pour des entreprises comme Boeing, qui produisent des systèmes très complexes, les normes sont dès lors d’une importance capitale », dit-il encore. « Elles les aident à standardiser leurs produits mais aussi leur façon de travailler. La qualité est ainsi toujours optimale, même pour les produits, systèmes ou processus les plus complexes. »

Trois nouvelles normes essentielles

Il existe en particulier trois normes qui aident les constructeurs aéronautiques à automatiser leur production :

  • l’ISO 10303, Systèmes d'automatisation industrielle et intégration – Représentation et échange de données de produits (aussi connue sous le nom de « STEP ») est la norme la plus largement utilisée pour le partage des données de conception de produits entre les systèmes CAO (conception assistée par ordinateur). Un produit complexe comme un avion ne peut être construit que si toutes les personnes impliquées dans la conception, la production, l'assemblage, etc. disposent des bonnes spécifications. La norme ISO 10303 fournit des lignes directrices pour la mise en place d'un flux d'informations efficace à cette fin ;
  • l’ISO 14306, Systèmes d'automatisation industrielle et intégration - Spécification de format de fichier JT pour visualisation 3D. Il est également important pour les formations, les instructions et la documentation de partager de manière efficace et correcte avec les différents intervenants les informations relatives à la conception, au montage ou à la maintenance des produits. La norme ISO 14306 fournit des lignes directrices utiles pour reproduire ces informations de manière compréhensible, par exemple dans des documents techniques, dans des manuels de maintenance en ligne et sur des postes de travail de production ;
  • l’ISO 32000, Gestion de documents – Format de document portable. Cette norme - également appelée « norme PDF » – complète parfaitement les normes ISO 10303 et ISO 14306. Il s'agit d'un cadre universellement accepté pour la diffusion numérique correcte et efficace des conceptions de produits et de toutes les informations connexes.

Une production intelligente

Enfin, les normes ISO 8000 et ISO 22745 méritent également d'être mentionnées. La norme ISO 8000 est la norme par excellence pour la qualité des données. Une garantie de qualité qui permet aux entreprises et aux organisations de passer à une production intelligente et connectée, dans le cadre de laquelle des données standardisées sur les composants des produits sont partagées de manière correcte et transparente. La norme ISO 22745 fournit des lignes directrices pratiques pour l'utilisation des données relatives aux systèmes d'automatisation industrielle et à leur intégration.

Accès aux connaissances

Vous souhaitez appliquer vous-même ces normes ISO ? Les normes ISO 10303, ISO 14306 et ISO 32000 sont disponibles en anglais dans l’e-shop de l’ISO.

Le 1er février 2019, la NBN Academy organisera un séminaire sur les normes de gestion de la qualité pour l'aviation et l'industrie aérospatiale. Découvrez le programme et inscrivez-vous.