Cherchons experts pour norme sur les compléments alimentaires destinés aux sportifs

Beaucoup de sportifs prennent des compléments alimentaires pour maintenir leur niveau d’énergie et récupérer plus rapidement après un effort physique intense. Cependant, de tels compléments peuvent parfois être contaminés par des substances dopantes. Aussi une norme européenne pour les denrées et les compléments alimentaires destinés aux sportifs est-elle en cours de préparation pour mieux protéger les consommateurs et soutenir l’industrie des compléments alimentaires. Le Bureau belge de Normalisation (NBN) recherche des experts belges pour contribuer à l’élaboration de la norme. 
 
Les sportifs considèrent les compléments alimentaires énergétiques et la nutrition sportive comme allant de soi – en toute innocence – dans leur régime alimentaire. Cependant, des études ont montré que les deux contiennent souvent des ingrédients interdits par la réglementation antidopage. En conséquence, les athlètes peuvent obtenir un résultat positif à un contrôle antidopage sans se rendre compte qu’ils prenaient des substances dopantes. Après tout, il n’est pas facile de savoir quels compléments et quels aliments sont contaminés par ces ingrédients.

Informer et normaliser

Pour éviter ce problème, le Comité Européen de Normalisation (CEN) développe une norme européenne portant sur les denrées et les compléments alimentaires destinés aux sportifs et allant dans le sens des efforts de prévention du dopage dans le sport. Une norme européenne uniforme permettra aux consommateurs de mieux comprendre la composition des compléments alimentaires et, par conséquent, d’être mieux protégés. Les producteurs de compléments alimentaires soutiennent également le développement de cette norme. Du fait des différences entre les réglementations des divers pays, ils doivent ajuster la composition et l’emballage de leurs compléments alimentaires en fonction du pays où ils sont vendus. Une norme européenne uniforme mettrait tous les producteurs sur un pied d’égalité.

De meilleures pratiques

La commission de normalisation du CEN « Compléments alimentaires et aliments pour sportifs exempts de substances dopantes » est très impliquée dans le développement de cette nouvelle norme. Au centre de la norme : une série d’exigences pour la production de compléments et de denrées alimentaires sans substances dopantes destinés aux sportifs (à l’exception des boissons énergétiques), c’est-à-dire des compléments ne contenant pas d’ingrédients interdits par la convention internationale contre le dopage dans le sport (UNESCO). Cette norme décrira les bonnes pratiques visant à empêcher l’entrée sur le marché de produits contenant des ingrédients « interdits ». Elle servira également de base à un processus de certification. 
 
L’agence antidopage belge (ONAD-NADO) suit le développement de la nouvelle norme européenne. Afin de faire entendre la voix belge lors de l’élaboration de la norme, le NBN s’associe à NAREDI, son interlocuteur officiel pour l’industrie des compléments alimentaires en Belgique. Et à cet égard, nous souhaitons impliquer autant de parties prenantes que possible.

Nous sommes à votre écoute

Si vous travaillez dans l’industrie des compléments alimentaires, dans un laboratoire, dans le marché de la santé, dans le monde du sport ou si vous vous intéressez au sujet en tant qu’universitaire, inscrivez-vous pour devenir expert auprès du NBN. En participant en qualité d’expert à la commission de normalisation, vous serez le premier à être informé des derniers développements dans les compléments alimentaires destinés aux sportifs. De plus, vous laisserez votre empreinte sur le développement des normes européennes et vous étendrez considérablement votre réseau.
 
Devenir expert vous intéresse ? N’hésitez pas à contacter Maureen Gillet (maureen.gillet@nbn.be).