Comment organiser un événement durable avec l'ISO 20121 ?

Comment organiser un événement durable avec l'ISO 20121 ?

Organiser un événement réussi, c'est comme faire un grand puzzle. Toutes les pièces doivent s'emboîter les unes dans les autres. Et chaque année viennent s'ajouter de nouveaux éléments à prendre en compte. Si vous participez à l'organisation d'un événement, vous savez mieux que quiconque que l'impact environnemental est aujourd'hui une priorité. Mais comment faire des choix durables pour votre événement ? La norme ISO 20121 vous éclaire.

Les mois d'été sont riches en festivals, événements sportifs, théâtres en plein air et autres activités extérieures de toutes tailles qui rassemblent des foules. Or un public nombreux va souvent de pair avec une énorme consommation d'énergie et d'eau, des montagnes de déchets et d'éventuelles nuisances pour l'environnement. En tant qu'organisateur, vous devez aussi gérer la collaboration avec de nombreux partenaires et fournisseurs. Le grand avantage de l’ISO 20121 ? Vous n'êtes plus seul face à toutes ces tâches.

 

L’ISO 20121, une boussole du développement durable

La norme internationale « ISO 20121 systèmes de management responsable appliqués à l'activité événementielle – Exigences et recommandations de mise en œuvre » a été utilisée pour la première fois lors de l'organisation des Jeux olympiques de 2012 à Londres. Depuis lors, elle est un outil essentiel pour l'organisation d'événements durables, grands et petits. Elle utilise l'approche bien connue Plan-Do-Act-Check, que l'on retrouve également dans des normes de management populaires telles que l’ISO 9001 (management de la qualité) et l’ISO 14001 (management environnemental).

La valeur ajoutée de l'ISO 20121 en 8 avantages :

  1. une réputation écologique pour votre organisation ;
  2. la réduction des coûts notamment au niveau de l'eau et de l'énergie ;
  3. un choix responsable du site de l’événement ;
  4. des lignes directrices transparentes notamment pour la gestion des déchets, les installations sanitaires et la mobilité ;
  5. un lien plus fort avec les résidents locaux, par le biais de l'emploi par exemple ;
  6. un accent mis sur une stratégie alimentaire durable et un mode de vie sain ;
  7. des conseils pratiques pour la communication événementielle ;
  8. des conseils pour des achats responsables.

Nous avons été le seul festival belge à se distinguer deux fois en 2019 : nous avons reçu l'écolabel touristique Green Key et une certification ISO 20121. Nous nous demandons, par exemple, à chaque étape de l'organisation si ce que nous faisons contribue au développement durable.

Samuel Chappel, cofondateur et directeur actuel du festival LaSemo

Vous souhaitez travailler avec l’ISO 20121 ?

Téléchargez la norme via notre e-shop ou le catalogue de normes personnalisé dans myNBN.