Dévaler les pentes en toute sécurité … grâce aux normes

La saison de ski bat son plein ! Cette année, c'est décidé, vous remisez au placard votre ancien matériel et optez pour de nouvelles chaussures et de nouveaux skis. Qu'ils soient neufs, d'occasion ou en location, un réglage des fixations de ski s'impose avant de dévaler les pentes enneigées.

Le port d’un casque de protection lors de la pratique d’un sport de glisse est également un choix judicieux, puisqu’il permet de réduire le risque et la gravité d’éventuelles lésions à la tête. Or, saviez-vous que vous skiez en toute sécurité grâce aux normes ?

L’importance des fixations

L’ensemble skis/fixations/chaussures n’est pas l’œuvre d’un seul et même fabricant, mais il se doit d’être compatible. C’est là que les normes jouent un rôle primordial.
Les fabricants de matériel de ski s’appuient sur les normes ISO qui indiquent, entre autres, les dimensions des vis des fixations, leurs caractéristiques de montage, ainsi que la zone de montage de la fixation sur le ski.

Prenons un exemple : le bon déclenchement des chaussures de ski dépend des dimensions et de la conception des zones de contact, qui sont définies avec précision. C’est pourquoi, lorsque vous chutez, il peut arriver que vos skis se décrochent. Généralement, vous pestez pour les retrouver dans la poudreuse, les fixer de nouveau à vos chaussures et vous relever. Mais dites-vous bien que s’ils se décrochent, c’est qu’ils ont été réglés de façon optimale grâce aux normes – pour vous permettre d’évoluer sur la neige en toute sécurité !

Le port du casque est à la hausse

Les casques constituent un autre élément de sécurité important pour les skieurs et les skateboarders, même si leur efficacité à prévenir des blessures mortelles fait l’objet de débats animés. Peu utilisés sur les pistes de ski avant 2000, ils sont aujourd’hui adoptés par la plupart des skieurs et des skateboarders en Europe et aux Etats-Unis.

Les casques sont disponibles en plusieurs modèles et  se composent en général d’une coque en plastic dur/résine et d’un rembourrage intérieur. Les casques de ski modernes peuvent comprendre de nombreux éléments supplémentaires, tels que trous de ventilation, supports pour lunettes ou caméras etc.

La norme européenne EN 1077 décrit des caractéristiques telles que la capacité à absorber les chocs, la résistance à la pénétration, ainsi que les méthodes d’essai correspondantes. Elle classifie les casques en Classe A ou Classe B. Les casques de classe A offrent le meilleur degré de protection et doivent être constitués d’une coquille complète. Les casques de classe B offrent un niveau de protection légèrement inférieur, mais permettent de laisser les oreilles de l’utilisateur dégagées pour mieux communiquer.

Lors d’un impact sur de la neige verglacée, le port du casque peut faire la différence entre blessures légères ou potentiellement mortelles.Si vous vous décidez à porter un casque de ski, assurez-vous qu’il s’ajuste correctement et qu’il répond aux exigences des normes acceptées pour les sports d’hiver.

Jouissez donc de vos vacances de ski et dévalez les pentes! Les normes actuelles vous garantissent la fiabilité et la sécurité de votre matériel de ski. Néanmoins, évitez de prendre des risques inconsidérés afin de pouvoir profiter pleinement de l’après-ski.