Infrabel : « L’application des normes garantit l’interopérabilité du système ferroviaire »

dit is de taalfr

Infrabel : « L’application des normes garantit l’interopérabilité du système ferroviaire »

Infrabel déploie, entretient et rénove l’infrastructure ferroviaire belge. Elle coordonne et surveille également tous les trains qui circulent sur le réseau ferroviaire belge et vend des lignes de chemin de fer à des entreprises ferroviaires. Infrabel emploie plus de 10 000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires opérationnel de 1,43 milliard d’euros en 2020. Il y a quelques mois, nous avons interviewé Jan Mys, Asset Manager chez Infrabel, au sujet de l’utilité des normes.

 

Pourquoi Infrabel utilise-t-elle des normes ?

Jan Mys : « L’Union européenne veut assurer l’interopérabilité de son système ferroviaire. L’application de normes dans le secteur ferroviaire européen est essentielle à cet égard. Les composants d’infrastructure tels que les rails sont extrêmement standardisés : il n’y a que trois ou quatre entreprises qui en produisent. Les traverses de chemin de fer et les aiguillages, en revanche, sont beaucoup moins standardisés. Ils diffèrent d’un pays à l’autre, ce qui entrave considérablement les échanges entre les marchés. »

 

Quelles normes Infrabel applique-t-elle ?

« Nos sous-traitants et nous-mêmes utilisons le cadre RAMS. Ce cadre garantit une conception, une construction et une exploitation des systèmes ferroviaires qui tiennent compte de tous les facteurs critiques en matière de fiabilité (Reliability), de disponibilité (Availability), de maintenance (Maintainability) et de sécurité (Safety). Les activités RAMS doivent satisfaire aux normes CENELEC EN50126 (spécifications et démonstration pour le système RAMS), EN50128 (systèmes logiciels pour la signalisation) et EN50129 (systèmes électroniques pour la signalisation). »

 

Appliquez-vous d’autres normes ?

« Oui, notamment pour mesurer la géométrie de la voie. Les calculs structurels se fondent sur les Eurocodes. Il s’agit de normes de construction uniformisées pour tous les pays européens. Ce système permet une approche commune de la conception des constructions et des produits de génie civil. Nous exigeons de nos fournisseurs qu’ils respectent certaines normes en termes de management et de produits (notamment pour les équipements de maintenance des infrastructures ferroviaires). Nous les soumettons à divers audits de qualité, qui portent la qualité à un niveau supérieur.

De notre côté, nous appliquons également diverses normes de management, notamment pour la qualité (ISO 9000), l’environnement (ISO 14000), la santé et la sécurité (OHSAS 18000) ainsi que la gestion d’actifs (ISO 55000). Nous évitons ainsi les procédures de contrôle approfondies de l’autorité de sécurité nationale qui octroie les permis d’exploitation. En résumé, les normes nous aident grandement à respecter nos priorités : la sécurité, la ponctualité, la capacité, la santé financière et la responsabilité environnementale et sociale. »

 

Ce cas est tiré de «l’étude de la VUB : les normes ont un impact positif sur notre économie».

Saviez-vous que les normes avaient un impact positif sur notre économie ?

Tirez les leçons de notre remarquable étude de marché. Demandez vite votre exemplaire : The impact of standards on the Belgian economy.

Entrez vos coordonnées et vous recevrez immédiatement le document dans votre boîte de réception.