Jouets pour enfants : jouez la carte de la sécurité

En cette période de Saint-Nicolas, une offre richissime et variée de jouets nous est proposée dans les rayons des magasins.

Les enfants adorent les jouets car ceux-ci leur procurent beaucoup de joie. En même temps, les jouets sont essentiels à leur développement. Le jeu de société apprend à l’enfant à se comporter de manière sociale. Il lui apprend à patienter (attendre son tour) et le confronte au fait de perdre et de gagner, tout comme dans la vie réelle. Des jouets comme le ballon, la balançoire aident au développement physique. D’autre part, les jeux de construction stimulent la motricité fine ainsi que la créativité et l’imagination.

Les enfants sont néanmoins des consommateurs vulnérables, souvent incapables d’évaluer les dangers. C’est pour cette raison que la sécurité des jouets est primordiale. Elle l’est d’ailleurs aussi pour le fabricant: un accident impliquant un enfant et causé par le manque de sécurité d’un jouet peut entraîner des dommages importants à la fois financiers et au niveau de l’image de l‘entreprise, sans parler de l’aspect émotionnel.

Au niveau européen, la sécurité des jouets fait l’objet de la Directive Jouets (2009/48/CE), établissant une législation uniforme en matière de jouets pour tous les états-membres de l’Union Européenne. En Belgique, cette directive a été transposée en droit belge par 2 arrêtés royaux datés du 19 janvier 2011. Le premier traite de la sécurité des jouets et contient des exigences générales de sécurité. Le second s’intéresse quant à lui aux instances chargées du contrôle des jouets.

D’autre part, il existe des normes européennes sur la sécurité des jouets qui ont été publiées par le NBN en tant que normes belges: il s’agit d’une part, de la série de normes NBN EN 71 (composée de 13 parties) relative à la sécurité des jouets et d’autre part, de la NBN EN 62115 relative à la sécurité des jouets électriques. Ces normes concrétisent les exigences générales de la Directive européenne. Leur application n’est pas obligatoire, mais constitue pour les fabricants la manière logique de démontrer qu’un jouet satisfait aux exigences essentielles de sécurité.

Certaines parties de la norme NBN EN 71 traitent des propriétés des jouets. Ainsi les parties 1 à 3 traitent des propriétés mécaniques et physiques, de l’inflammabilité et de la migration de certains éléments. Cette dernière partie spécifie notamment que le jouet peut contenir des métaux  toxiques, à condition que les quantités pouvant être libérées lorsque l’enfant porte le jouet à sa bouche ou l’utilise pour jouer ne dépassent pas les valeurs limites imposées par la norme. L’inflammabilité peut être un risque dans le cas des jouets en textile. D’autres parties de la NBN EN 71 s’intéressent à des jouets spécifiques, comme les coffrets d’expériences chimiques, les peintures au doigt ou les jouets cosmétiques.

Les jouets conformes aux exigences des normes sont reconnaissables par le marquage CE. Néanmoins, ce marquage n’est pas une garantie absolue de sécurité du jouet. Pour les jouets destinés aux enfants âgés de moins de 36 mois, vérifiez que l’avertissement ‘ne convient pas à des enfants de moins de 36 mois‘ ne figure pas sur le jouet ou sur son emballage. Il s’agit notamment de jouets contenant des éléments de petites dimensions, comportant un risque d’étouffement. De nombreux jouets contiennent l’avertissement ‘A n’utiliser que sous la surveillance directe d’un adulte’. Dans ce cas, ne laissez pas votre enfant jouer seul avec le jouet. Un dernier conseil: rangez les jouets après le jeu pour éviter les accidents!

Profitez donc pleinement du plaisir de jouer avec votre enfant, petit-enfant etc... – mais en jouant la carte de la sécurité!