Aller au contenu principal

La certification ISO gagne à nouveau en popularité en 2016

cherche sur le site web des pages web, des actualités, des formations et des événements

La certification ISO gagne à nouveau en popularité en 2016

Chaque année, un nombre croissant d'organisations tentent d’obtenir un certificat ISO afin de mettre en lumière leurs performances en matière de qualité, sécurité, protection de l'environnement, etc. En témoignent les résultats de la dernière enquête de l’ISO. En 2016, le nombre de certificats valables décernés, répartis sur neuf normes, a augmenté de 8 % par rapport à 2015. Ce sont notamment les certificats ISO 50001 pour les systèmes de management de l'énergie et ISO 20000-1 pour les systèmes de management des services IT qui connaissent une progression notable.

Chaque année, l'ISO dénombre les certificats valables décernés dans le monde entier. Tandis que 2015 a connu une augmentation de 3 % par rapport à 2014, la certification ISO a encore gagné en popularité en 2016 : les institutions de certification accréditées ont décerné au total 1 643 523 certificats, soit une croissance de 8 % par rapport à 2015. Ces certificats sont répartis sur neuf normes. La norme ISO la plus usitée reste l'ISO 9001 pour le management de la qualité (1 033 936 certificats), suivie par l’ISO 14001 pour le management de l'environnement (319 324 certificats). À l'échelle mondiale, 1,2 million d'organisations ont à ce jour été certifiées ISO 9001 et/ou ISO 14001.

L’énergie et l’IT : les deux domaines les plus certifiés

Les certificats pour les systèmes de management de l'énergie (+ 69 %) et ceux pour le management des services IT (+ 63 %) connaissent une forte progression. Deux nouveautés sur la liste de 2016 : la certification des systèmes de management de la sécurité routière (ISO 39001:2012) et celle des spécifications relatives aux systèmes de management de la sécurité de la chaîne d'approvisionnement (ISO 28000:2007). Elles ont représenté ensemble 834 certificats.

La valeur de la certification

Les normes ISO n'ont pas un caractère contraignant. Mais les organisations qui font certifier leur(s) système(s) de management s’engagent à respecter les exigences de la ou des normes concernées. Elles motivent ainsi tous leurs collaborateurs à bien gérer et diriger l'organisation, et à optimiser les prestations. En outre, elles répondent ainsi aux questions des parties prenantes externes. Pour le monde extérieur, un certificat démontre que l'organisation accorde toute l'attention nécessaire à la qualité, à la protection de l'environnement, à la sécurité, etc. L’ISO estime que le succès croissant de la certification illustre le fait que les organisations croient en la valeur des certificats qu’elle délivre.