Laboratoires médicaux : la gestion des risques face au coronavirus

dit is de taalfr

Laboratoires médicaux : la gestion des risques face au coronavirus

Jamais la fiabilité et la précision n'ont été aussi importantes dans les laboratoires médicaux. Les yeux du monde entier sont tournés vers eux tandis qu'ils contribuent à combattre la crise sanitaire. Même dans des circonstances normales, leur travail est capital pour un bon diagnostic des patients et les progrès cliniques. La valeur ajoutée du management des risques pour les laboratoires médicaux est donc indéniable.

La question de savoir comment les laboratoires médicaux peuvent concrètement faire face au risque d'erreurs et de résultats erronés est délicate. Ce qui constitue une procédure logique pour un laboratoire peut sembler étrange pour un autre. Une situation qui n'est pas idéale alors que nous avons plus que jamais besoin de clarté durant cette crise sanitaire. Pour atteindre l'objectif recherché, les laboratoires médicaux peuvent compter sur le cadre que leur offre la norme ISO 22367.

Tous sur la même longueur d'onde

La norme internationale ISO 22367 (Laboratoires de biologie médicale — Application de la gestion des risques aux laboratoires de biologie médicale) définit un processus permettant aux laboratoires médicaux d'identifier et de gérer les risques pour les patients et les techniciens de laboratoire, entre autres. « Ce n'est pas une tâche évidente », déclare Jack Zakowksi, président du comité technique qui a élaboré la norme. « Les environnements médicaux sont extrêmement complexes, car il faut tenir compte de nombreuses parties prenantes. Chacune d'elles examine les risques potentiels sous un angle différent. C'est pourquoi une norme est le meilleur moyen de garantir des processus sûrs. Elle repose en effet sur le consensus d’experts internationaux. »

 

Harmonisation avec les normes du secteur

« La révision de la norme ISO 22367 offre un avantage supplémentaire », dit encore Jack Zakowksi. « La norme est maintenant davantage en ligne avec les autres normes ISO du secteur, telles que l'ISO 15190 pour la sécurité dans les laboratoires médicaux et l'ISO14971 relative à l'application du management des risques pour les dispositifs médicaux. En outre, les lignes directrices de la norme révisée sont plus claires et plus efficaces. Elles indiquent clairement comment évaluer systématiquement la probabilité des risques et les conséquences potentielles. Il s'agit là d'une exigence fondamentale de l’ISO 15189, la norme internationale pour la qualité et la compétence des laboratoires médicaux. »

Vous souhaitez commencer à travailler avec la norme NBN EN ISO 22367:2020 ?

Vous vous demandez comment aborder la gestion des risques dans les laboratoires non médicaux ?

La norme ISO/IEC 17025 répond à la question. Le NBN propose également bon nombre de formations et parcours d'apprentissage relatifs à cette norme.