Le NBN siège au Conseil de l'ISO

dit is de taalfr

Le NBN siège au Conseil de l'ISO

Du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2023, Johan Haelterman, Président du Comité de direction du NBN, siègera au Conseil de l'ISO. Le NBN va ainsi pouvoir contribuer de manière concrète à la progression de la normalisation dans le monde.

L'ISO est l'organisation responsable de l'élaboration de normes internationales dans 165 pays. Le Conseil de l'ISO est l'organe politique chargé de développer la politique et de mettre en œuvre la stratégie de l'ISO. Il est composé de 20 comités membres qui assument cette fonction de gestion pendant 3 ans. Pour la période qui a débuté le 1er janvier 2021, Johan Haelterman assurera, au nom du NBN, la première participation belge au sein de cet organe.

Les normes sont des documents de connaissance. Avec un portefeuille de plus de 40.000 normes, le NBN est probablement le principal fournisseur de connaissances numériques en Belgique. Son rôle consiste à rassembler les connaissances de plus de 100.000 experts provenant du monde entier et à les mettre de manière optimale à la disposition des entreprises et autres parties prenantes en Belgique. 

 

 

Les normes en tant que moteur de la reprise économique

« Le moment est propice pour jouer un rôle stratégique au sein de l'ISO », déclare Johan Haelterman. « Depuis près d'un an, la crise sanitaire pèse lourdement sur l'économie mondiale et la prospérité de la planète. Je suis convaincu que la normalisation peut nous aider à sortir de cette crise de manière durable. En effet, il a par exemple déjà été prouvé que les normes ont un impact positif sur l’économie. La collecte et le partage de connaissances sous la bannière de l'ISO constituent donc plus que jamais une priorité. Je me réjouis de contribuer activement au développement de la normalisation à l'échelle mondiale ».

 

Plus d’inclusion grâce à la technologie

« Voilà des années que l’une des priorités du NBN est de faciliter l'accès aux connaissances par le biais de la technologie. Afin de rendre la normalisation plus inclusive, nous avons un certain nombre de projets innovants en cours dans 6 pays africains. Nous avons en outre développé des plateformes en ligne pour les écoles et les universités, et faisons œuvre de pionnier en matière de traduction automatique des documents normatifs. Enfin, nous nous impliquons pleinement dans l'apprentissage en ligne (e-learning) afin de mettre en lumière la valeur ajoutée des normes de management. Je souhaite à présent également transmettre au sein de l'ISO cette vision qu’a le NBN de vouloir rendre la normalisation plus inclusive grâce à une utilisation optimale de la technologie. »