Aller au contenu principal

Nous vous souhaitons une année étincelante. Et sans danger !

Rechercher sur le site web des pages web, des actualités, des formations et des événements.

Nous vous souhaitons une année étincelante. Et sans danger !

Vous ne pouvez imaginer un réveillon de Nouvel An sans feux d'artifice ? Beaucoup pensent comme vous. La vente de feux d'artifice monte en flèche lorsqu'arrive la période de fin d'année. Cependant, en dépit des nombreuses campagnes de prévention, ces dispositifs font chaque année des blessés. Des normes, comme la série de normes européennes relatives à la sécurité des feux d'artifice pour les consommateurs (NBN-EN 15947) ont vu le jour, afin de limiter le nombre d’accidents dus aux feux d'artifice.

La première chose à faire lorsque vous achetez des feux d'artifice ? Vérifier s'ils sont munis du label CE. Ce label garantit que les feux d'artifice répondent à la législation européenne. Cela signifie que le fabricant ou l'importateur déclarent que ces dispositifs sont conformes aux exigences de la directive 2013/29/EU et à la norme européenne NBN EN 15947 « Articles pyrotechniques - Artifices de divertissement, Catégories F1, F2 et F3 ».

Types et lignes directrices

Les 5 parties de la norme européenne NBN EN 15947 décrivent les catégories et types de feux d'artifice : du type F1, qui ne comporte pratiquement pas de danger, au type F3, qui est bruyant et plus dangereux. En fonction du type de feux d'artifice, différentes lignes directrices s'appliquent à l'étiquetage, à l’âge de l'utilisateur et à la distance à laquelle les spectateurs doivent être tenus lorsque les feux d'artifice sont mis à feu. Ces lignes directrices sont également décrites dans les normes.

Législation belge renforcée

La Belgique a élaboré une législation basée sur les normes européennes pour la vente des feux d'artifice. Depuis le 5 juillet 2017, les règles sont plus strictes. Les particuliers ne peuvent plus acheter que des feux d'artifice des types suivants :

  • F1 –  baguettes étincelantes, fontaines d'artifices, pois fulminants
  • F2 – fusées, pétards ou batteries

Les feux d'artifice du type F3, les plus bruyants et les plus dangereux (fusées, pétards ou batteries avec plus de poudre et de bruit que le type F2) sont interdits. Les vendeurs de feux d'artifice doivent également contrôler de manière active l’âge de l'acheteur. Pour le type F1, l’âge minimum est de 12 ans. Pour pouvoir acheter des feux d'artifice du type F2, il faut avoir plus de 16 ans.

S'amuser en toute sécurité

En d'autres termes, les normes européennes et la législation belge en matière de feux d'artifice garantissent que chacun puisse s'amuser sans courir de danger. Tout comme le font les normes relatives à la sécurité alimentaire et à la qualité du vin et de la bière. Il existe également des normes concernant la sécurité incendie, la sécurité des jouets et la qualité des papiers d'emballage… Saviez-vous que même les éclairages de Noël doivent répondre à des normes ?

Comme à l'accoutumée, le NBN et ses experts belges travailleront d'arrache-pied en 2018 pour garantir une sécurité optimale. Lors de chaque fête, à la maison et au travail.

D’ici là, profitez bien des fêtes !