Nouvelles normes européennes pour stores intérieurs sûrs pour enfants

Les très jeunes enfants aiment explorer le monde qui les entoure. Si ces enfants se trouvent près d’une fenêtre équipée de stores, ils peuvent s’emmêler dans les chaînes ou cordons d’actionnement et même être étranglés. Trois nouvelles normes européennes aideront désormais les fabricants à améliorer la sécurité de leurs stores intérieurs vis-à-vis des enfants.

Ces normes ont été développées par le CEN à la demande de la Commission européenne, suite à des rapports concernant des accidents mortels impliquant de jeunes enfants étranglés par des chaines ou des cordons d’actionnement pendant librement. La norme NBN EN 13120+A1 modifie la norme européenne précédente (de 2009) spécifiant des exigences pour les stores placés à l’intérieur de bâtiments. Elle introduit notamment un nouveau paragraphe sur la protection contre le risque d'étranglement, applicable aux stores intérieurs installés dans des bâtiments où des enfants entre 0 et 42 mois sont susceptibles d'être présents (logements, écoles, crèches, hôpitaux etc.). Les deux autres normes traitent spécifiquement du risque d'étranglement lié aux stores.

Ainsi, la NBN EN 16433 spécifie les méthodes d’essai permettant de vérifier qu’un store répond aux exigences en matière de protection contre l'étranglement. Finalement, la NBN EN 16434 traite des dispositifs de sécurité utilisés pour améliorer la sécurité et prévenir les accidents. Ces dispositifs comprennent par exemple les systèmes de déconnexion lorsqu’une pression excessive est appliquée sur le cordon d’actionnement. Les dispositifs de tension assurent que le cordon/la chaine d’actionnement reste hors de portée des enfants.

L’organisation européenne des consommateurs, ANEC, se réjouit de la publication de ces nouvelles normes, auxquelles elle a d’ailleurs contribué. Anne Smith et Mike Hayes, experts en matière de sécurité des enfants, estiment qu’un pas important a été franchi pour réduire le nombre d’accidents graves impliquant des stores intérieurs. La vigilance reste néanmoins de mise, puisque les centaines de millions de stores déjà installées dans des logements continuent de présenter un risque.

La sensibilisation du public et la vigilance chez les parents restent donc essentiels pour minimiser ce risque.