Télétravail et ergonomie : un mariage possible !

Le télétravail a le vent en poupe. On estime que 57 % des travailleurs travaillent régulièrement à la maison. Selon 92 % de ces télétravailleurs, le télétravail booste leur productivité. L'équilibre travail-vie privée en bénéficierait également. Mais le télétravail occasionnel a-t-il aussi un impact sur leur santé ?

La réponse est « oui », mais l'effet n'est pas toujours positif. En effet, lorsqu'elles travaillent chez elles, beaucoup de personnes s'installent à la table de leur cuisine ou sur un divan : des meubles qui ne sont pas suffisamment adaptés au travail de bureau du point de vue ergonomique. Les conséquences possibles ? Divers problèmes de santé physique comme la « tendinite du surfeur », des inflammations au niveau des épaules ou des problèmes au cou.

Lois et normes pour un lieu de travail ergonomique

En tant qu'employeur, vous êtes tenu de prévoir des équipements adaptés pour vos collaborateurs qui travaillent à domicile. Les normes vous fournissent le cadre adéquat pour créer un lieu de travail ergonomique. La norme « NBN EN 1335 Mobilier de bureau - Sièges de travail de bureau » définit les conditions minimales pour un bon siège de bureau. La norme ISO 9241-410, qui spécifie entre autres les critères ergonomiques pour le travail sur claviers, tablettes et pavés tactiles, protège également le travailleur d'éventuels problèmes de santé physique. Les normes NBN EN 12464-1 et NBN EN 12464-2 relatives à l'éclairage des lieux de travail contribuent, elles aussi, à l'aménagement de lieux de travail agréables et sains.

Aménager des bureaux ensemble ?

Du point de vue légal, le collaborateur peut fournir lui-même du matériel de bureau. Dans ce cas, il a droit à un défraiement. Pour ce qui est du mobilier, c'est même là la solution la plus courante. La question se pose toutefois de savoir comment surveiller en tant qu'organisation si vos collaborateurs achètent et utilisent du matériel de qualité.

Mieux vaut prévenir que guérir

La sensibilisation peut, quant à elle, faire la différence : veillez à attirer l'attention des travailleurs sur les conséquences du travail sans matériel ergonomique. Afin de parler un langage concret, prévoyez une liste de contrôle pour le lieu de travail à domicile. Avec l'appui du conseiller en prévention, le collaborateur pourra évaluer efficacement son lieu de travail et l’adapter au besoin. Le télétravail restera ainsi à terme agréable et sain.

Source : Attentia

Pour en savoir plus sur la norme NBN EN 1335, contactez-nous par e-mail ou au 02/738.01.11.
Inscrivez-vous à notre newsletter.