Norme NBN EN ISO 14852:2018

Évaluation de la biodégradabilité aérobie ultime des matériaux plastiques en milieu aqueux - Méthode par analyse du dioxyde de carbone libéré (ISO 14852:2018)
Statut
:
Remplacée
Date de publication
:
10/2018
Langues
:
EN/FR/DE
Remplacé par
:
ICS
:
83.080.01 Plastiques en général
Sommaire :
Le présent document spécifie une méthode d'évaluation du taux de biodégradabilité aérobie des matériaux plastiques, y compris ceux contenant des additifs, par la détermination de la quantité de dioxyde de carbone libéré. Le matériau d'essai en milieu synthétique est exposé dans des conditions de laboratoire normalisées à un inoculum provenant de boues activées, de compost mature ou de sol dans des conditions aérobies et mésophiles. En cas d'utilisation comme inoculum de boues activées non adaptées, le résultat d'essai peut être utilisé pour évaluer les processus de biodégradation aérobie qui se produisent dans une installation de traitement des eaux résiduaires. Si on utilise un inoculum mélangé ou pré-exposé, la méthode permet d'étudier la biodégradabilité potentielle du matériau d'essai. Les conditions utilisées dans le présent document ne correspondent pas nécessairement aux conditions optimales permettant d'obtenir le taux maximal de biodégradation; cependant, cette méthode d'essai est conçue pour mesurer la biodégradation des matériaux plastiques et pour donner une indication de leur biodégradabilité potentielle. La méthode permet d'affiner l'évaluation de la biodégradation par le calcul d'un bilan carbone (facultatif, voir l'Annexe C). La présente méthode s'applique aux matériaux suivants: — polymères naturels et/ou synthétiques, copolymères ou mélanges de ceux-ci; — matériaux plastiques contenant des additifs tels que plastifiants, colorants ou tout autre composé; — polymères hydrosolubles; — matériaux n'ayant pas d'effet inhibiteur dans les conditions d'essai sur les micro-organismes présents dans l'inoculum. Les effets inhibiteurs peuvent être déterminés en utilisant un dispositif de contrôle de l'inhibition ou par toute autre méthode appropriée (voir, par exemple, l'ISO 8192[1]). Si le matériau d'essai a un effet inhibiteur vis-à-vis de l'inoculum, il est possible d'utiliser une plus faible concentration, un autre inoculum ou un inoculum pré-exposé.
Aperçu
Ajouter au panier
EUR 50.00 (excl. TVA)
Choisissez votre langue
Viewer title
...
Le NBN utilise des cookies afin d’optimiser la navigation des visiteurs sur son site internet. En poursuivant la consultation, vous marquez votre accord avec le fait que nous utilisons des cookies, comme décrit dans la déclaration de confidentialité du NBN.
Refuser