Utilisation des masques buccaux : nouvelles recommandations

dit is de taalfr

Utilisation des masques buccaux : nouvelles recommandations

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, il y a maintenant un an, les masques buccaux sont sujets à discussion. Quels sont les types les plus recommandés ? Quand les porter ? Et comment ? Début février 2021, le Risk Assessment Group (RAG) belge a formulé de nouvelles recommandations. Nous les énumérons et expliquons comment le document de référence officiel belge concernant les masques buccaux apporte une réponse aux nombreuses questions.

Des masques au bureau, mais pas FFP2

Comme de plus en plus de variantes du coronavirus circulent et que certains pays rendent obligatoire le port de masques FFP2, le Risk Assessment Group belge a émis de nouvelles recommandations pour notre pays. Coup d’œil sur les principales d’entre elles :

  • les masques FFP2 ne sont pas adaptés au grand public, car ils sont trop chers, peu confortables et non réutilisables ;
  • les valves respiratoires des masques buccaux sont dangereuses, car elles laissent passer des gouttelettes de salive (et donc des particules virales) ;
  • les masques en tissu sont aussi efficaces que les masques jetables. Ils doivent néanmoins être lavés régulièrement à 60 degrés ;
  • les bandanas, écharpes et foulards ne sont plus considérés comme des dispositifs de protection acceptables, car ils sont moins efficaces ;
  • les masques doivent être bien ajustés au niveau du visage et couvrir à la fois le nez et le menton, sans ouverture sur les côtés ;
  • le port du masque reste obligatoire dans les écoles secondaires, les magasins, les rues fréquentées et les transports en commun, entre autres ;
  • les masques buccaux sont fortement recommandés dans les bureaux et autres espaces clos que nous partageons avec des personnes extérieures au foyer.

Que sont les masques FFP2 ?

Les masques FFP2 sont des masques professionnels qui filtrent encore mieux. Ils font aussi obstacle aux aérosols (minuscules gouttelettes). Ils sont donc principalement utilisés par le personnel médical qui entre en contact avec les patients atteints du coronavirus.

 

L’importance des masques buccaux sécurisés pour un usage quotidien est réaffirmée.

Les règles de qualité pour les masques buccaux

En résumé, nous privilégions les masques à usage quotidien (pas les masques FFP2) ; nous serons amenés à les utiliser de plus en plus (notamment au bureau). Toute personne souhaitant fabriquer ou acheter ce type de masque peut déjà se servir du document de référence officiel belge, disponible gratuitement auprès du NBN. Les gouvernements, les entreprises et les citoyens y trouveront notamment des réponses à ces questions :

  • Quels sont les types de masques buccaux existants ?
  • Quelles sont les différentes parties d’un masque ?
  • Quels sont les meilleurs matériaux à utiliser ?
  • Quelles sont les dimensions idéales ?
  • Comment tester la sécurité d’un masque ?
  • Comment emballer les masques buccaux ?
  • Comment utiliser un masque ?
  • Comment entretenir votre masque ?

Téléchargez gratuitement le document de référence belge :